top of page
Sans perdre du temps, l’essentiel c’était que sa femme arrive, à l’hôpital, saine
et sauve. Peut-être, surtout, que ce centre pourra traiter sa femme en tant que
être humain comme les autochtones. Un traitement dépourvu de toutes les
considérations régionales, ethniques, tribales, raciales et professionnelles. Il s’est
dépêché pour aider cette femme qui accompagnait Murielle dans tous ses états.
En se dirigeant vers l’entrée de l’hôpital, le taximan a demandé son transport
sans pitié. Kamy ne se rend plus compte combien il lui a payé.
Deux vigiles étaient devant l’hôpital. Juste à l’entrée. Ils filtrent les entrées et
les sorties de cette institution. Kamy se dépêche rapidement avec la femme et
Murielle. Les vigiles se lèvent aussitôt. Chacun avait une sorte de bâton entre
ses mains. Des vrais sportifs, des costaux… L’un d’entre eux renchérit en voyant
Kamy venir vers l’entrée:
-Arrêtez-vous!
- Pourquoi? Ma femme veut accoucher, vous ne voyez pas ?
- Je vois bien mais vous n’êtes pas autorisés à entrer dans ce centre de santé.
- Pardon? Étant touché de cette réponse, reprit Kamy.
- La hiérarchie nous a interdit de vous admettre dans ce centre de santé. Partez
ou nous allons appeler la police!

Le fil de l'arc-en-ciel

SKU: 9789354906558
$9.00Price
  • Gaya Easu & Maru Castilo
  • All items are non returnable and non refundable
bottom of page